Forum : Conférences & débats – Présentation

Forum : Conférences & débats – Présentation

Dossier de presse – Prog PR 2018
Bulletin réservation Forum 28 et 29 mars 2018 PDF

Bulletin réservation Forum 28 et 29 mars 2018 version WORD

 

Mercredi 28 mars 2018  

 

– De 9 à 11h : spectacles au choix dans les villes partenaires

– 10h : « Donner du temps au temps »
Visite de la nouvelle exposition d’Agnès Desfosses  «ÉTAT D’ÊTRE» :
Donner à ETRE en créant un lien avec l’expression de soi et d’un autre. Des « Masques d’Yeux » interrogent la capacité d’expression de chacun.
Photographies d’Agnès Desfosses. Scénographie Patricia Lacoulonche.

-11h30-12h : Ouverture avec les élus de la Ville de Villiers le Bel et nos partenaires institutionnels sur leur  soutien moral et financier indispensables  pour  la réalisation des Premières Rencontres et du Forum Européen.

-12-13h : « Conférence-débat »  (partie 1)
Comment la petite enfance continue d’interroger de nouvelles générations d’artistes ?
Présentation du projet européen de formation Erasmus + – Art et Petite Enfance, avec les artistes, les structures et les chercheurs universitaires impliqués : Quels impacts ont ces projets sur les pratiques des professionnels ? : Quels engagements ? Quel regard porter sur la relation / ludique / émotive avec les tout petits et la relation induite avec les parents ?

Intervention de Sylvie Rayna, maître de conférences en psychologie de l’éducation, chercheure associée  au laboratoire EXPERICE (Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité),  pour  ses   recherches  comparatives  menées  au sein de plusieurs réseaux européens et internationaux avec les professionnels de la petite enfance.

 

-15h : « Donner du temps au temps »
Présentation  par Mathilde Lechat – Cie Charabia (France) de son projet de création « Je suis plusieurs ».

-16h30-18h : « Conférence-débat » (partie 2) : Quels impacts ont ces projets sur la pratique des professionnels ?
Quelle posture pour l’artiste qui est en « création » en structure petite enfance ? Qu’est-ce-qui se joue quand l’artiste investit un lieu petite enfance avec sa matière artistique en gestation ?

Intervention de Ben Fletcher-Watson de l’Université de St Andrews (Edimbourg) : recherches  menées sur les expériences vécues  par les tout petits en lien aux arts de la scène et  leur  impact sur  leur développement. Comment les univers et les projets des artistes sont-ils re-questionnés à partir des immersions en structure petite enfance ?

Bilan d’une expérience menée par le Lab, La Minoterie-scène conventionnée « art, enfance et jeunesse »  dans la mise en œuvre d’un dispositif TJP d’accompagnement de 4 artistes dans la création de 4 formes spectaculaires singulières  destinées à la toute petite enfance.

 

Intervention de Gaël Blanchard Chargé de projets au Lab –Liaisons Arts Bourgogne (et un artiste impliqué).

Qu’est-ce- qui se joue quand l’artiste investit un lieu petite enfance avec sa matière artistique en gestation ? Comment les univers et les projets peuvent-ils être re-questionnés à partir des immersions en structurz petite enfance ?Au travers des expériences vécues dans le dispositif d’accompagnement à la création très jeune public- TJP- (Bourgogne-Franche-Comté), nous interrogerons la posture de l’artiste qui est en création, ainsi que les impacts de la confrontation avec le tout-petit sur l’artiste et sur l’objet artistique en lui-même. Nous ouvrirons notre réflexion sur la nécessité de rassembler les bonnes conditions afin que l’artiste créé dans la rencontre, l’aresse au tout-petit, en intégrant ainsi le professionnel de l’enfance sans le processus.

-18h30 : « Donner du temps au temps » 
Présentation dans les locaux de la Cie Acta par  la Cie Florschütz & Döhnert (Allemagne) d’une étape de recherche de leur  projet de création : « Imagine-toi ».

 

 

Jeudi 29 mars 2018

 

-De 9 à 11h : spectacles au choix dans les villes partenaires

-10h : « Donner du temps au temps » 
Visite de la nouvelle exposition d’Agnès Desfosses  «ÉTAT D’ÊTRE» :
Donner à ETRE en créant un lien avec l’expression de soi et d’un autre. Des « Masques d’Yeux » interrogent la capacité d’expression de chacun.
Photographies d’Agnès Desfosses. Scénographie Patricia Lacoulonche.

 –11h30-13h : « Conférence-débat » (partie 1)
Comment se tissent des liens  entre l’art et la recherche ? Regards croisés sur les sens constitutifs de l’éveil au monde du tout petit : la voix le touché et le regard

L’importance du son : Intervention de Maya Gratier,(France) –professeure de Psychologie du développement –Responsable du Babylab (université Paris 10- Nanterre) sur le rôle joué par  la musicalité dans la communication préverbale avec les tout-petits avec Mathilde Lechat ,chanteuse- Cie Charabia (France).

L’importance du geste : Intervention du Dr Riitta Lahtinen, psychologue et experte en communication non verbale sur les formes d’interaction impliquant le toucher dans le développement de l’enfant  et pour sa contribution à la création « Tuntu » (présenté au cours de la biennale) de Païvi Aura, chorégraphe –Cie Dance Theatre Auraco (Finlande).

Dr Riitta Lahtinen, psychologue et experte en communication non verbalechercheuse au groupe de recherche d’ISE, de l’Université d’Helsinki a  30 ans d’expérience de travail avec des personnes en situation d’handicap (malentendants et autres handicaps moteurs. Elle a publié beaucoup de livres. Intérêts de recherche : communication non verbale, diminution double-sensorielle, vue faible et mobilité, description audio et du son.

Sujet de l’intervention:  Comment se tissent des liens  entre l’art et la recherche ?
L’importance du geste : sur les formes d’interaction impliquant le toucher dans le développement de l’enfant  et pour sa contribution à la création « Tuntu » (présenté au cours de la biennale) de Païvi Aura, chorégraphe –Cie Dance Theatre Auraco (Finlande).

Päivi Aura, chorégraphe – Cie Dance Theatre Auraco (Finlande)

Paivi Aura est une chorégraphe finlandais internationalement bien connu, danseuse, directrice et professeure/éducatrice qui possède une longue et vaste dans beaucoup de domaines différents tel que la danse. Elle est l’une des premières théâtreuse finlandaise à se diriger vers le très jeune public. Après des années de travail indépendant, elle a fondé la compagnie Dance Theater Auraco en 2010.

 

-De 14h à 18h : spectacles au choix dans les villes partenaires.

-15h : « Donner du temps au temps »
Présentation par Eleonora Ribis de son projet de création petite enfance : « Les petites vertus/Piccole virtù ».

 –16h-16H45 : « Conférence-débat » (partie 2)
Regards croisés : les sens constitutifs de l’éveil au monde du tout petit.

L’importance de l’image : Intervention de Claire Dé, Artiste plasticienne et auteure, sur le rôle de l’image  dans la création de livres pour les tout-petits en lien avec le spectacle   « Ceci n’est pas un livre » (présenté au cours de la biennale) de Karel Van Raasbeeck, metteur en scène – Cie Theater De Spiegel (Belgique).

Claire , artiste plasticienne et auteure notamment du livre illustré « ARTI SHOW »

Sujet de l’intervention: Regards croisés : les sens constitutifs de l’éveil au monde du tout petit.
L’importance de l’image : Sur le rôle de l’image  dans la création de livres pour les tout-petits en lien avec le spectacle   « Ceci n’est pas un livre » (présenté au cours de la biennale) de Karel Van Raasbeeck, metteur en scène – Cie Theater De Spiegel (Belgique).

 

 Karel Van Raasbeeck, metteur en scène – du spectacle « Ceci n’est pas un livre » de la Cie Theater De Spiegel (Belgique) 

Après sa formation professionnelle au Théâtre Nationale de Marionnettes à Budapest (Hongie) et l’Ecole Supérieure de Théâtre, Cinéma et Télévision à Bruxelles il a suivie des cours à Neerpelt, Tilburg, Amsterdam, Dordrecht (Pays-Bas) de Yang Feng, Frank Shoelhne. Depuis 1994, il est directeur de la compagnie DE SPIEGEL que son père a fondée en 1965. Il réorientera le théâtre de marionnettes de la compagnie en combinant marionnettes et d’objets avec de la musique. En 2012, il introduit le laboratoire CABAN, un espace de jeu créatif et artistique pour les artistes et les enfants de 3 mois jusqu’à 3 ans (et leurs entourages adultes).

 

-16h45-18h : « Stratégies pour le futur »
Comment consolider  ou renforcer les collaborations  entre  différents réseaux régionaux, nationaux et européens – artistes, structures, services Petite enfance, associations. Pour un partage des enjeux et une  complémentarité des actions (formation, réseau de coproduction, visibilité offerte dans les différents festivals …).
A la lumière de quelques exemples, il s’agira d’engager un dialogue avec l‘assemblée des  participants.

-18h30 : « Donner du temps au temps »
Présentation par Laurent Dupont (Cie ACTA) de son projet de reprise  « Al di la/Au-delà ».

Fin : Pot de clôture offert aux participants