Caminos/Chemins

Caminos/Chemins

Caminos/Chemins

Cie Titeres de Maria Parrato

Les 19, 20, 21 et 22 Mars à Argenteuil, les 26, 27 et 28 Mars à Villiers-le-Bel, les 1 et 2 avril à Saint-Gratien

Des objets, morceaux de bois, pierres, fumée, gouttes d’eau.
En l’air au bout d’une canne à pêche, un cadre en fer forgé se balance.
C’est le lieu du temps suspendu où apparaissent les objets.
Ces objets, en entrant dans le cadre, vivent une transformation, et, dès cet instant, le temps s’étire…

Interprète : Maria Jose Frias
Direction : Carlos Laredo

Direction artistique et production : Titeres de Maria Parrato

La chronique

Nous sommes dans une sorte de grotte sombre où tous nos sens sont exacerbés : les sons résonnent, les objets se projettent en figures mystérieuses, la vue se brouille dans la fumée d’un bâton d’encens. Une femme en tablier gris est la maîtresse de ce lieu, un peu sorcière, un peu magicienne. Seule, très concentrée, elle manipule bassine et eau, bois et cailloux, clous et boîte en ferraille, courge séchée, feuilles mortes et pomme pour les associer, les transformer, leur offrir une seconde vie. Très animale, son approche de la matière est sensorielle : elle renifle, touche, goûte et accompagne chacun de ses gestes d’une voix qui semble sortir de ses entrailles, souffles, râles, cris, chants. Dans un mystère permanent, dans un temps suspendu, elle fait surgir de ses objets des formes tout aussi étranges que familières. Caminos (« chemins » en espagnol) est un voyage au pays des songes qui entraînent les tout petits à travers les saisons et l’impermanence du monde.

Dominique Duthuit