Présentation

Implantée depuis sa création à Villiers-le-Bel (95), dans l’est du Val-d’Oise, la compagnie ACTA (Association de Création Théâtrale et Audiovisuelle) crée et diffuse des spectacles en France et à l’étranger. Fondée par Agnès Desfosses en 1989, elle est dirigée depuis 2014 par le metteur en scène Laurent Dupont – Agnès Desfosses restant artiste associée à la compagnie.

Au cours de ses années d’existence, ACTA s’est adressée à tous les âges de la vie. Dès le début de la compagnie, Agnès Desfosses a travaillé pour légitimer, dans ses photographies, pièces, et créations scéniques, la place des habitant·e·s de quartiers populaires, invisibilisé·e·s, tu·e·s.

Aujourd’hui, ACTA s’affirme en tant que compagnie de création de spectacles destinés à de jeunes et très jeunes spectateur·rice·s et aux adultes qui les accompagnent.

Son projet s’articule autour de 5 axes :

ACTA provoque dans l’espace scénique la rencontre de langages artistiques différents (chant, danse, acrobatie, textes d’auteur·e·s contemporain·e·s, photographies, arts plastiques). Les spectacles et les projets de territoire qui en découlent sont les formes variées d’une même recherche sur le monde contemporain pour permettre d’être en prise avec lui, de le connaître, de l’écouter.

À Villiers-le-Bel, et plus largement en Île-de-France et sur le reste du territoire national, ACTA mène régulièrement des actions culturelles auprès de la population mêlant théâtre, parole et écriture, photographie, arts plastiques et musique pour mettre en jeu l’imagination du tout-petit, et, toujours dans la relation enfants-parents-professionnel·le·s petite enfance et de la culture, développer sur les différents territoires les réflexions autour de l’éveil artistique.

ACTA s’engage également dans le soutien à la création contemporaine en accompagnant des équipes artistiques françaises et européennes en résidence au cœur de ses locaux. Ces accueils en résidence se font à travers deux dispositifs distincts : le dispositif Pépite pour les compagnies jeune et très jeune public et le dispositif Passerelle, pour les compagnies proposant des productions tout public.

Depuis 2004, ACTA organise la Biennale européenne « Premières Rencontres : art, petite enfance et spectacle vivant ». En dix éditions, de nombreuses compagnies européennes ont été accueillies sur l’ensemble du Val-d’Oise et de la Seine-et-Marne afin de promouvoir les enjeux des réflexions autour de la création contemporaine pour le jeune et très jeune public.

Enfin, ACTA propose des formations-rencontres aux professionnel·le·s des structures petite enfance et culturelles du Val-d’Oise et du territoire francilien. Au niveau européen, ACTA participe depuis 2017 à des projets de formation financé par Eramus+, réunissant des professionnel·le·s des secteurs petite enfance, culturel, éducatif et social de quatre pays différents : l’Écosse, l’Espagne, la France et les Pays-Bas.

Engagement sur le territoire

ACTA est engagée depuis de nombreuses années dans son territoire de résidence – la ville de Villiers-le-Bel. Les spécificités socio-culturelles de la ville en font un territoire riche et en constante évolution : située dans le nord de Paris, à proximité de l’Aéroport Charles de Gaulle, Villiers-le-Bel est une ville de passage, où des communautés nombreuses aux origines culturelles multiples cohabitent dans un espace éclaté, où la rencontre et les échanges sont essentiels.

Ces apports sont des sources d’observation, de questionnements, mais aussi d’enrichissement pour le travail de notre compagnie qui se veut être à l’écoute des habitant.e.s qui la composent et la nourrissent.

ACTA affirme ainsi continuellement l’intérêt pour les cultures populaires, quelles que soient leurs origines, et la prise en compte de leurs transformations. Les créations s’adressent à un large public, des plus petit.e.s aux plus grand.e.s, initié.e.s ou pas, pour assurer l’accessibilité à la culture du plus grand nombre, avec la volonté de soutenir les habitant.e.s dans le sentiment de la légitimité de leur participation.

ACTA assure le développement d’un réseau local mobilisant des partenaires de secteurs différents, réunis par la question de la petite enfance, autour de propositions artistiques et culturelles. Celles-ci sont alors construites en collaboration avec les chef·fe·s de projets et les élu·e.s impliqué·e·s dans la politique de la ville, y associant – au gré des projets – différentes instances locales, telles que le réseau culturel, le réseau éducatif et social, les structures petite enfance, écoles et collèges, centres aérés, ainsi que les Maisons de Quartiers et diverses associations.

Rayonnement européen

Mue par une forte d’envie d’ouverture vers l’international, c’est grâce à sa démarche artistique vis-à-vis de l’enfance et de la petite enfance qu’ACTA a pu développer des liens passionnants au niveau européen.

La compagnie a été invitée à tourner dans des festivals et lieux au Portugal, Espagne, Allemagne, Autriche, Hollande et Finlande, à éditer en Allemagne, à participer à de nombreux colloques en France et à l’étranger, à animer des ateliers en Grande Bretagne.

Depuis 2004, avec la première édition de la Biennale européenne « Premières Rencontres : art, petite enfance et spectacle vivant », ACTA s’est engagée pour le développement d’un réseau européen de création petite enfance afin de nourrir son propre travail et les propositions adressées au public du territoire des apports et réflexions européennes.

En participant à deux projets européens Erasmus + et un projet européen Grundtvig, mobilisant des artistes étranger·e·s et des structures petite enfance de l’Île-de-France (Villiers-le-Bel et Mitry-Mory), nous avons perçu les effets positifs de cette mise en relation entre structures locales et compagnies étrangères.

Enfin, nous avons depuis 2022 ouvert notre dispositif d’accueil en résidence Pépite aux compagnies étrangères afin de renforcer cette dynamique européenne sur notre territoire, l’enrichir par de nouveaux enjeux de créations, à l’écoute de ces artistes venu·e·s d’ailleurs, et en écho avec les spécificités socio-culturelles et politiques de leur territoire de référence.