Spectacles et projets présentés

« Stip it » de la Cie sQueezz (PAYS-BAS)

STIP IT est une performance participative de l’artiste/scénographe Elian Smits et de la danseuse/chorégraphe Anne-Beth Schuurmans. Avec STIP IT nous examinons les actions, mouvements, et matériaux à l’intersection de l’art et du jeu collaboratif. STIP IT commence avec une performance de 20 minutes, après laquelle le public est invité à rejoindre les artistes pour jouer. Ensemble, ils explorent et créent un paysage pittoresque et accueillant. La combinaison du mouvement, du son, des matériaux et des actions forme la base du jeu en insistant sur les sens et la perception. STIP IT est un point d’entrée pour imaginer comment une rencontre avec quelque chose de nouveau peut à la fois être une opportunité à saisir et une invitation à vivre le moment présent. Les images, actions et mouvements concrets et abstraits sont utilisés pour traduire et renforcer le pouvoir de vivre l’instant présent qui devient le fil rouge de l’évènement. »STIP IT a été créé en réaction à la crise des réfugiés en Europe. Tant de personnes sont à la dérive, à la recherche d’un endroit pour vivre, travailler et se créer un futur pour eux-mêmes et leurs familles. Pour Anne-Beth & Elian, la crise fait ressortir des questions telles que : dans quel monde souhaitons-nous vivre ? Comment peut-on partager un espace de manière à ce que tout le monde soit apaisé ?

  • Distribution:

Concept: Anne-Beth Schuurmans/Cie sQueezz & Elian Smits

Dance: Anne-Beth Schuurmans

Image and design: Elian Smits

Music/soundscape: Tessa Zoutendijk

Light: Ellen Knops

  • Mentions obligatoires :

Co-production & Advice: Ingrid Wolff/ festival 2 Turven Hoog

STIP IT is a coproduction of Festival 2 Turven Hoog, Cie sQueezz and Beeld Instituut Smits.

« Des choses à porter » de Theaterhaus Ensemble

Un homme et une femme. Un tourne-disque. Un gros sac plein d’étoffes merveilleuses. Une corde à linge. C’est tout ce qu’il faut à cette pièce pour sensibiliser les tout-petits à l’art du théâtre. Pourtant, il se passe beaucoup de choses : deux personnages très différents tentent de se rapprocher, testent leurs limites réciproques, osent peu à peu s’engager. Ils chantent ensemble, dansent et se taquinent. A l’aide de tous leurs sens et de leurs vêtements, ils découvrent l’autre et le monde – à l’image de leur public. Les multiples rencontres sur scène se passent tout en douceur et en beauté. Les chants de l’opéra baroque d’Henry Purcell “The Fairy Queen” sont interprétés en direct et accordent une remarquable légèreté à la pièce.

  • Distribution :

Jeu et chant : Susanne Schyns, Michael Meyer

Mise en scène et scénographie : Melanie Florschütz & Michael Döhnert – Création collective

Musique: Henry Purcell, Michael Döhnert

Costumes: Kerstin Laackmann

Régie générale et lumières : Daniel Maier

Dramaturgie : Susanne Freiling

  • Mentions obligatoires :

Avec le soutien de Kulturamt Frankfurt am Main et Hessisches Ministerium für Wissenschaft und Kunst