Erasmus+ 2020-2023

Depuis les années 1990, les secteurs de l’art puis de la culture et de l’éducation se sont intéressés à la réceptivité et l’éveil des plus petits face au spectacle vivant puis interrogés sur la nécessité de leur consacrer un véritable répertoire à l’écoute de leur sensibilité pour enrichir leur imaginaire, stimuler leur curiosité et accompagner leur ouverture au monde. En effet, c’est entre 0 et 6 ans que l’enfant est le plus apte à s’éveiller à l’art et construire son appareil critique et analytique. Cependant, le lien entre éducation, éveil et pratiques artistiques n’est pas toujours évident pour les professionnels des divers secteurs et n’est pas souvent mis en évidence lors des étapes de formation destinées aux professions de la petite-enfance et de l’éducation.

2019 est une année forte en ce sens : Le rapport « Une stratégie nationale pour la santé culturelle – Promouvoir et pérenniser l’éveil culturel et artistique de l’enfant de la naissance à 3 ans dans le lien avec son parent » de la psychanalyste Sophie Marinopoulos est un grand pas dans la politique interministérielle en faveur de l’éveil artistiques et culturel des tout-petits, mise en place par Franck Riester. ACTA s’inscrit donc dans cette avancée par des réflexions tenues depuis 1989 sur l’importance de l’éveil artistique dès le plus jeune âge.

C’est dans ce contexte aujourd’hui que quatre structures s’engagent ensemble pour diffuser les observations et enseignements tirés des pratiques artistiques contemporaines à l’attention des tout-petits auprès des professionnels de la petite-enfance. Après un premier projet ERASMUS + 2017-2019 à destination des artistes, il était temps de répondre à la forte demande de la part des professionnelles de la petite enfance constatée dans nos actions culturelles de territoire et lors de notre Biennale Européenne Premières Rencontres. Il s’agit d’une démarche partenariale avec l’ensemble des acteurs éducatifs locaux (direction d’établissements, éducateurs sociaux-culturels, enseignants et conseillers pédagogiques, etc.) ainsi que participative incluant les parents et les enfants des secteurs éducatifs concernés. Ces structures sont Starcatchers – Ecosse, LaSala – Espagne, ACTA – France et 2TurvenHoog – Pays-Bas. Elles appartiennent au secteur culturel et agissent pour la création de spectacles vivants pour les tout-petits.

Elles travailleront ensemble, deux ans durant, pour la mise en place de mobilités régulières de professionnels de l’éducation nationale et de la petite enfance, avec l’apport de la chercheuse Sylvie Rayna, dans le but d’intégrer l’habitude de la pratique artistique à leurs méthodes pédagogiques.

Nous avons malheureusement dû, en raison de la pandémie, décaler le temps des mobilités physiques d’un pays à l’autre à novembre 2021, et pratiquer des réunions virtuelles en attendant. Le projet a également été prolongé jusqu’en août 2023 grâce à l’aide précieuse d’Erasmus+.

1ère activité d’apprentissage – Festival ElPetit et visites de structures – Sabadell (Espagne)

Du 19 au 21 novembre 2021

Pour cette première activité d’apprentissage en mobilité physique, les participants des 4 structures se sont retrouvés à Sabadell, en périphérie de Barcelone en Espagne, à l’occasion du festival petite enfance ElPetit organisé par LaSala. Les participants ont pu assister aux spectacles présentés lors de ces trois jours, ainsi qu’aux conférences et débats du festival. La mobilité s’est terminée par une visite du District 3, où est implanté LaSala, incluant une crèche, une école maternelle et la bibliothèque municipale.

Pour en savoir plus, voici un rapport illustré de cette mobilité ICI