Le jardin du possible

Le jardin du possible

Le jardin du possible

Benoît Sicat

Entre installation plastique et spectacle interactif – A partir de 18 mois

Le jardin du possible est une forme hybride entre le spectacle et l’installation créée pour la petite enfance lors du festival « Marmaille » à Rennes en octobre 2002.
La projection de diapositives – prises de vue du jardin au long des quatre saisons- dessine sur des tapis de gravier des rectangles de lumières. Autour, des matériaux bruts (minéraux et végétaux) sont mis en tas et éclairés. Chaque visiteur est invité à suivre le jardinier, marcher sur ses images, se déplacer et déplacer les éléments, les étaler ou s’y étaler, bâtir à mains nues, détruire pour une suite ou simplement toucher pour le plaisir d’une sensation ailleurs interdite. Le spectateur est plongé dans un espace qui rappelle un jardin japonais tout autant qu’une installation de plasticien. Cette forme de « Land Art d’appartement » n’est pas que visuelle, elle propose à chacun (enfants et adultes) de manipuler pour construire et déconstruire dans une improvisation libre (et cependant cadrée). Chaque séance est donc unique. Il s’agit à chaque fois d’une prise de risque, d’une forme fragile à l’image de la nature qui nous entoure.