Forum : Conférences & débats – Présentation

11h30 – 13h : Lecture et Rencontre avec Carlos Laredo

Carlos Laredo s’est ouvert au théâtre depuis 1987 et plus particulièrement au théâtre jeune public. Il a pratiqué plusieurs métiers dans la création artistique et la diffusion. Avec sa compagnie La Casa Incierta , il a écrit et dirigé 9 pièces pour la petite enfance qui ont été diffusées en Europe, en Russie et au Brésil. Il anime en permanence des ateliers pour les éducateurs de crèches et des artistes intéressés par la création pour la petite enfance, aussi bien à Madrid qu’ à Sao Paulo, et quelquefois en France. Dans ses créations, il y a toujours l´inquiétude et la recherche de la création d´un langage poétique. Sa compagnie La Casa Incierta réside au Teatro Fernán Gómez de Madrid, qui est devenu un Centre de Recherche pour la création des arts vivants pour les nouveaux nés. Il dirige et participe aussi à des spectacles pour le public adulte.

En tant que programmateur il a fondé et dirigé le programme permanent des Arts vivants pour les nouveaux nés « Rompiendo el Cascarón » (depuis 2005), le Festival des arts de la scène pour le jeune public, Teatralia à Madrid entre 1997 et 2005, et coordonné le réseau de Théâtres de la Région de Madrid entre 1997 et 2000. Il est cofondateur du Théâtre Triangulo à Madrid, du Festival de Théâtre Alternatif de Madrid, et programmateur de spectacles au Brésil et en Espagne.

16h – 17h : Rencontre avec Benoît Sicat

Benoît Sicat est plasticien-jardinier. Qu’il mette en scène des films, des spectacles, ou des œuvres plastiques, chaque fois son inspiration lui vient du paysage. Il se joue des frontières entre création artistique et culture de la terre comme pour rendre sensible le jardin-monde dans ses variations infinies.

Ses œuvres picturales, sculpturales et photographiques s’invitent dans des espaces publics et diversifiés. Certaines d’entre elles naissent directement de la terre, telles Le terrier qu’il creuse dans un talus d’argile pour accueillir ici un cinéma underground ou une galerie d’arts primitifs, là des musiciens improvisateurs, ou encore Les telluriques, diapositives ayant vécues sous terre le temps d’une métamorphose argentique.

Il a créé Le jardin du possible et La réserve, spectacles tout public à partir de 18 mois.

Le jardin en marche, qu’il a filmé comme un journal de bord sur une année complète, raconte une année de jardinage, de créations et de rencontres. Depuis 2008, il a initié un projet de recherche entre art et paysage intitulé Terres de passages, en s’associant à des chercheurs et des artistes, pour créer des jardins partagés, des scénographies horticoles ou encore des GARDENMOBILE.

Son association nommée 16 rue de Plaisance, s’attache à créer des ponts entre les diverses pratiques artistiques, en s’ouvrant à tous les lieux et à tous les publics sans oublier l’enjeu essentiel de la transmission.

17h – 17h30 : Rencontre avec Laurent Dupont

Diplômé Es Lettres à l’Université Paris Sorbonne, il poursuit sa formation de danseur auprès de Dominique Dupuis et de chanteur avec Iva Barthélemy à Paris et le Roy Hart. En 1980 il est cofondateur avec une plasticienne Pierangela Allegro et un musicien/ artiste vidéaste Michel Sambin du TAM Teatromusica, une des 25 compagnies de théâtre expérimental subventionnées par le Ministère Italien de la Culture.

A partir de 1989 il écrit et met en scène des pièces de théâtre musical privilégiant dans son écriture scénique la composition visuelle et sonore autour de la voix qui ont fait l’objet de coproductions avec l’Allemagne , l’Australie, la Finlande , la France et l’Italie,.

Parmi ses créations les plus récentes nous rappellerons « Le Banquet de la Mandibule » Frac Théâtre, « Plis/Sons » Glittebird Culture 2000 « Pierre au Bois de Terre» First Steps Festival-Helios Theater-DE , « Du Bout des Bois » avec l’aide à la création du Conseil Général 78 ; « Pas Sages » avec la Cie de l’Ecoutoir-co production Scène Nationale de Montbeliard. Ces quatre spectacles ont été coproduits par l’Association Amalys .

En 2009 il est en résidence avec la Cie ACTA-Agnès Desfosses pour la création de « Moi Seul » et il réalise « Jeux de Forces » en coproduction avec Helios Theater et le TJP de Strasbourg.

Il participe depuis 2008 comme formateur à un cycle professionnel National organisé par ACT’-La Scène.

17h30 – 18h30 : Rencontre avec Päivi Aura

Chorégraphe finlandaise, à la fois danseuse, directrice artistique et professeur, Päivi Auraa acquis une large expérience dans les différents domaines de la danse et des arts proches de cette discipline, après avoir fini ses études de danse au Theatre Academy. En 1998, elle centre son travail sur la création de spectacles de danse à destination des enfants et des seniors, et développe avec ces publics des projets et activités artistiques et culturelles en lien avec les professionnels travaillant avec les enfants et les personnes âgées.

Päivi Aura est l’une des pionnières en Finlande à créer pour les tout-petits. Après plusieurs années de travail en free lance, elle fonde en 2006 la compagnie Dance Theatre Auraco, dont elle assure la direction artistique.

11h15 – 12h15 : Rencontre avec Jeanne Pigeon

Dans la foulée et dans l’esprit de mai 68, la comédienne Jeanne Pigeon fit partie des équipes pionnières de théâtre destiné au jeune public, en Belgique francophone. Bataille ardente pour faire exister et reconnaître le droit des enfants à l’imagination, à la créativité et à l’art.

En 1978, dans un contexte sociétal de la mutation néo-libérale, elle entame des études de sociologie et mène, sous la direction de Roger Deldime, de nombreuses recherches expérimentales sur l’art, au Centre de Sociologie du Théâtre de l’Université de Bruxelles. Elle explore, notamment, les traces laissées par les spectacles chez le spectateur.

En 1995, à la demande de l’Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles, Roger Deldime et Jeanne Pigeon fondent Le théâtre « La montagne magique » : un lieu porteur d’un exigeant projet d’éducation artistique pour la jeunesse où se conjuguent l’art de voir du théâtre et l’art d’en faire grâce à l’implication éclairée des adultes qui les encadrent (parents, enseignants, puéricultrices…). Depuis 2002, La montagne magique organise un festival international annuel L’art et les tout-petits (spectacles, ateliers parents-enfants, rencontres, publications…). Seul lieu théâtral entièrement consacré à la jeunesse, en Belgique francophone, La montagne magique a organisé la saison dernière 460 représentations (scolaires et tout public), parmi lesquelles 85 pour les tout-petits.

12h15 – 13h : Rencontre avec Florence Goguel

Florence Goguel est musicienne et compositrice, s’intéressant tout particulièrement au lien entre voix, geste instrumental et mouvement corporel. Passionnée par la découverte de nouveaux instruments, sa recherche tend vers un métissage des musiques traditionnelles, populaires et lyriques, privilégiant l’espace de liberté offert par l’improvisation. Elle crée et interprète ses spectacles au sein de la Compagnie du Porte-Voix, dans la recherche d’un langage pluridisciplinaire, pour un théâtre d’images, de corps et de sons. Depuis plusieurs années, la Cie du porte-Voix invente des spectacles destinés à la toute petite enfance.

16h30 – 17h30 : Rencontre avec Vincent Vergone

Metteur en scène d’A Fleur d’eau et des spectacles du Praxinoscope, compagnie qu’il a fondée en 1995 sous le nom de « Compagnie Espiègle », Vincent Vergone est un précurseur de la création de spectacles pour les tout-petits. Ses créations théâtrales portent l’empreinte de son parcours de plasticien et se situe souvent dans un entre-deux entre installation et spectacle vivant. Sculpteur, metteur en scène, réalisateur de courts-métrages, créateur de spectacles d’images, Vincent Vergone est un artiste aux moyens d’expression multiples. L’unité de son oeuvre se révèle dans l’intérêt qu’il porte de manière générale à l’image, qu’elle soit plane ou en volume, fixe ou animée.

17h30 – 18h30 : Rencontre autour du projet « Regards et écritures croisés autour de la petite enfance en Europe»

Partenariat éducatif Grundtvig (Août 2010-juillet 2012), entre la France métropolitaine : ACTA (structure organisatrice), la Martinique : la Direction du service petite enfance de Fort de France, et le théâtre du Flamboyant, l’Allemagne : Armestheater, la Finlande : Kuukulkurit ry/Dance Theatre Auraco, et l’Espagne : La Casa Incierta.

Pour lancer et puis réfléchir à ce type d’action, en avant première Agnès Desfosses – ACTA, a été en résidence à Chemnitz (Allemagne), ainsi qu’Heda Bayer – Armestheater à Villiers-le-Bel en mars 2010.

Grâce à ces résidences, et festivals, une connaissance sensible du monde des arts et de la petite enfance dans différents pays d’Europe par les artistes, les parents, les personnels de la petite enfance et de la culture, permettra de créer et de développer une collaboration renforcée des secteurs culturels et éducatifs avec les parents dans un esprit de co-construction.

Ce forum est organisé par ACTA – Compagnie Agnès Desfosses, en partenariat avec la Communauté d’agglomération Val de France, et la Ville de Villiers-le-Bel.