L’Avoir ! Ode chantée au Savon

Crédits : Vladimir Kara

Création novembre 2014

Tout Public à partir de 18 mois

A propos du spectacle

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DU SPECTACLE

L’Avoir est né de mes relations autour d’une table avec l’eau et le savon, partagées avec des groupes d’enfants, des auxiliaires et des parents au cours de résidences partagées dans des crèches du Val d’Oise et de Seine Saint-Denis – …temps « suspendus » du plaisir, où fusaient les éclats, les rires, les paroles, les histoires dans une co-construction des imaginaires !!

Laurent Dupont

Equipe artistique

Conception et mise en scène : Laurent Dupont

Chanteur : Justin Bonnet

Percussionniste : Maxime Echardour

Vidéaste : Sébastien Sidaner

Régisseur : Bernard Beau

Costumier : Gaëtan Leudière

Extrait de presse

« Dans L’Avoir, deux hommes se font face. On les verra échanger les sons divers d’une sorte de pré-langue autour de six bassines qui servent d’instruments de percussion et qui, en même temps, accueillent des images fluides faisant tout de suite penser à l’eau. Tout doucement devant nous, les deux comédiens vont palper tout autant des sons que des matières aussi diverses que des blocs de savon et des tissus avec, presque toujours en arrière-fond, des bruits ou des images d’eau qui ruisselle en s’écoulant lentement. Ces jeux sonores rythmés par des lumières évoquant l’écoulement de l’eau comme du temps tracent une sorte de poème indéchiffrable formé de sensations diffuses autour de gestes simples et immémoriaux. Une sorte d’incarnation tout aussi furtive que festive… qui réussit pourtant à fasciner les tout petits dès le départ. »

Chronique de Michel Bélair – Festival Méli’Môme 9 avril 2015

Production

ACTA, Compagnie conventionnée : Ministère de la Culture DRAC Ile-de-France, Conseil Général du Val-d’Oise, Ville de Villiers-le-Bel. ACTA est subventionnée par le Conseil Régional d’Ile-de-France dans le cadre d’une convention de permanence artistique.

Coproduction Nova Villa – Festival Méli’Môme.

Les résidences artistiques en crèches et autres lieux de la petite enfance dans le 93 et le 95 ont été soutenues par le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis et la DRAC Île-de-France.